Nos clients ont du talent : Ataïs, un nouveau créateur et développeur de logiciels

Découvrez le talent de Guillaume, entrepreneur, créateur et développeur dans les nouvelles technologies.

La presse en parle…

« Guillaume Papin, 34 ans, ingénieur en informatique, a travaillé pour des grandes entreprises pendant une dizaine d’années : création de logiciels, outils informatiques, maintenance de ces logiciels sur mesure.

Depuis avril 2015, il roule pour lui en créant Ataïs informatique. Guillaume Papin a pu se rapprocher de la Normandie natale avec sa petite famille et quitter la région lyonnaise. Jullouville l’a accueillie. Il a gardé quelques clients institutionnels et en trouve de nouveaux régulièrement.

L’objectif de ses prestations : créer des logiciels informatiques pour supprimer les tâches répétitives de ses clients (application mobile d’aide à la prospection, import automatique de fiches produits pour les commandes par internet des clients ou la gestion des catalogues produits en ligne).

Les artisans et les commerçants qui utilisent ces prestations peuvent donc se consacrer davantage à leur métier. Parmi eux, les photographes qui peuvent déjà s’adonnent davantage à la prise de vue pour les photos scolaires. Une deuxième version du logiciel en question va bientôt sortir.

Guillaume Papin travaille en indépendant mais aussi en réseau avec d’autres informaticiens et/ou graphistes. Pour la création des sites internet, c’est indispensable. Un gage de qualité. Il écoute puis travaille avec méthodologie pour concevoir son produit.

Ses objectifs pour 2016 sont de créer de nouveaux partenariats avec des entreprises locales, développer de nouvelles applications métier et de nouveaux sites internet – boutique en ligne pour ses clients, diffuser à plus grande échelle son outil d’aide à la prise de vue de scolaire pour les photographes, élargir son offre de formation. Et toujours faire du sur-mesure. »

Contact : site : www.ataïs-informatique.fr ou par téléphone au 09 73 15 38 68

OUEST-FRANCE – JULOUVILLE du 5 Novembre 2015

Retrouvez l’article de presse en cliquant ici

Pin It