La fiscalité « avantageuse » du diesel est actuellement mise à mal, l’augmentation des taxes sur le gazole va progressivement réduire les écarts de prix à la pompe avec l’essence. Outre cette mesure qui touche l’ensemble des propriétaires de véhicules diesel, des avantages réservés aux professionnels risquent également de disparaitre :

 

La déduction de la TVA sur le carburant

Il est actuellement possible pour un professionnel de récupérer la TVA sur le carburant d’un véhicule diesel (80% pour un véhicule de tourisme, 100% pour un utilitaire). La récupération de la TVA sur l’essence est dans tous les cas impossible, même si le véhicule utilisé est un utilitaire ou une camionnette.

La réduction de la taxe sur les véhicules utilisés par une société

Cette taxe due par les sociétés détenant des véhicules de tourisme est actuellement calculée en fonction du taux d’émission de CO². Ce mode de calcul favorise actuellement les véhicules diesel qui rejettent moins de CO² que les véhicules essence.

Il ne reste plus qu’à espérer que le régime fiscal des véhicules essence soit aligné sur celui des diesels et non l’inverse.

Pour plus d’information, parlez-en à votre conseiller.

Pin It