Toujours soucieux de son environnement local et du monde nautique, CO-PILOTES garde un ancrage très fort avec le monde de la voile et plus particulièrement avec un gréement célèbre à Granville : le Lys Noir. Notre équipe souhaite donc vous faire découvrir (ou redécouvrir) l’article paru dans l’édition du 20 août 2011 de La Manche Libre qui affichait le Lys Noir sous les projecteurs.


Les vieux gréements à l’abordage des côtes granvillaises

Les vieux gréements remettent les voiles dès vendredi pour tout le week-end… On aimerait que cela devienne une habitude, c’est en tout cas le but recherché par les organisateurs du Challenge d’Ulysse : “L’idée est que cet événement s’inscrive dans la fête nautique de Granville prévue en 2012”, explique Michel Diss, président de l’association Mer, pêche et voile à Granville, qui organise le challenge de vieux gréements cette année. Les vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 août, ces superbes bateaux remettent donc les voiles pour la deuxième année consécutive.

Le challenge, qui vogue encore sur ses premiers milles, est né l’an passé à l’initiative d’Alexandre Lozouet, le skipper du Lys Noir : « Cela fait quinze ans que je fais ce métier. J’ai commencé sur le Polaris, un ketch aurique de 1916. Nous n’arrivions pas à donner une vitrine à ces bateaux. Un soir, trois copains sont restés manger à la maison et j’ai lancé l’idée d’organiser un challenge de vieux gréements. Ils m’ont dit que j’étais malade, mais que ça pouvait se faire… »

« Un pays riche de bateaux anciens »

Aujourd’hui, Alexandre Lozouet est enthousiaste que la belle aventure se poursuivre : « Il était grand temps de montrer au pays granvillais qu’il est riche de bateaux anciens et que beaucoup de monde aime mettre encore deux heures pour se rendre aux îles Chausey. Je suis d’ailleurs très content de voir que le propriétaire du Lys Noir, Michel Diss, a repris le flambeau. Avec les chantiers du printemps et la navigation de l’été, j’aurai eu des difficultés à m’occuper du challenge cette année. » Michel Diss n’a d’ailleurs pas chômé et présente les nouveautés de cette édition : “Le village sera entièrement centralisé sur le port. Il y aura également un stand éducatif pour sensibiliser les gens sur l’environnement et le développement durable”.

Granville, destination de vieux gréements

En plus de quelques noms connus tels que le Lys Noir, la Granvillaise, le Marité, la Cancalaise, la Nébuleuse, le Winibelle II, quelques gréements mettront les voiles un peu plus tôt, histoire de rallier Granville à temps, comme la Malouine, venue de Saint-Malo, ou encore deux ketchs aurique en provenance des îles anglo-saxonnes. « La Manche, ce n’est finalement pas si large », précise le skipper Alexandre Lozouet, « j’attache autant d’importance à faire venir un grand qu’un petit voilier, l’important c’est la diversité et la mixité. » Parmi les originalités, un K-8 ayant déjà participé à la Route du Rhum se joindra à la fête, mais Michel Diss prévient : « Comme c’est une F1 des mers, il devra réaliser deux fois le parcours ». Il semble que tous les ingrédients sont réunis pour que « Granville soit reconnue comme une destination de vieux gréements ».


Le Lys Noir, skippé par Alexandre Lozouet, propose aux particuliers et aux professionnels de découvrir la baie du Mont-Saint-Michel, les îles Anglo-Normandes, la Bretagne sud ou encore la Cornouailles anglaises. Le vieux gréement est le théâtre idéal de vos prochains évènements que ce soit pour une croisière d’une ou plusieurs journées en mer ou pour organiser une réception à quai.

Pour plus d’information :
Le Lys Noir
Site internet : http://www.lys-noir.com
Tél : 06 78 90 67 49
Mail : contact@lys-noir.com

Pin It