CO-PILOTES souhaite vous présenter un dossier sur l’alternance. Le premier épisode de ce dossier va vous permettre de mieux cerner ce qu’est l’alternance.

Contrairement aux études classiques, dites formations initiales, l’alternance permet à un jeune en parcours d’études de suivre successivement des périodes d’enseignement théorique en centre de formations et des périodes d’apprentissage pratique en entreprise. Créée il y a plusieurs siècles par les métiers de l’artisanat,  sa généralisation actuelle démontre en fait d’un intérêt pour un enseignement plus pratique.

L’alternance : pour qui ? pour quoi ?

Aujourd’hui l’alternance est présente dans de nombreux secteurs d’activité : bâtiment, hôtellerie/restauration, artisanat, commerce, ingénierie, administratif, etc..

Les diplômes proposés par cette formule allant du CAP/BEP jusqu’au Doctorat, elle s’adresse donc à des personnes qui veulent apprendre un métier quelque soit leur niveau d’étude. Ainsi, selon ses besoins en recrutement, un employeur peut se permettre d’aller puiser dans le vivier de l’alternance. La personne recrutée va, d’une part, être formée à la culture d’entreprise et, d’autre part, apporter une vision neuve de l’activité. Cela peut être l’occasion d’effectuer une introspection en permettant à un oeil novice et dégagé de toute influence, d’analyser l’entreprise de l’intérieur. Pour certaines formations il s’agit également d’apporter des idées nouvelles en construisant un projet autour de l’activité de l’entreprise.

On peut aussi considérer l’alternance comme un bon outil de management car, l’intégration de l’alternant s’accompagnant obligatoirement par la désignation d’un tuteur, c’est l’opportunité d’impliquer un collaborateur en lui confiant cette responsabilité.

Quel organisation l’alternance implique-t-elle ?

L’activité d’un employé en alternance est caractérisée par un temps de présence en entreprise moindre que pour un employé à temps plein. Cette présence est définie par un calendrier précis. Selon la formation choisie, l’alternant peut se rendre en centre de formation sur des semaines entières ou certains jours de la semaine. L’organisation de l’activité de l’entreprise doit donc tenir compte de ce rythme mais aussi, pour les premiers mois, de la montée en compétence de l’employé-alternant et d’une baisse de productivité du tuteur.

L’alternance s’adresse donc à des personnes désireuses d’associer la formation théorique et professionnelle, et aux entreprises qui cherchent à intégrer un nouveau collaborateur dénué des influences du marché.

L’alternance chez CO-PILOTES : une expérience réussie !

CO-PILOTES utilise ce mode de formation depuis de nombreuses années dans la formation de ses jeunes conseillers clients et de son équipe marketing. Ce mode de formation permet particulièrement de façonner les jeunes recrues à la culture et à l’esprit d’entreprise : la culture du Service Client.

Cyndie BRIEN, désormais Conseillère Client, a suivi obtenu son Master 2 Comptabilité Contrôle Audit (BAC +5) grâce à une formation en alternance à l’IAE de Caen.

Adeline POTTIER, désormais Conseillère Client en route vers le diplôme d’Expert-Comptable a suivi une formation en alternance (apprentissage) diplomante BAC +5 à l’IGR de Rennes.

Mathilde ALEXIS est actuellement en formation en alternance (apprentissage) en Master 2 Comptabilité Contrôle Audit (BAC +5) au Lycée Jean Rostand de Caen.

Coralie BESSEMOULIN est actuellement en formation en alternance (apprentissage) en Ecole de Commerce (BAC +5) à l’EMN Caen.

Corentin PAQUET est actuellement en formation en alternance (stage en entreprise) en Ecole de Commerce (BAC +5) à Rennes.

L’alternance constitue donc une voie intéressante quelle que soit le niveau de formation visé par le jeune, y compris les formations supérieures (BAC +4/+5).

Dans les prochains articles, CO-PILOTES vous présentera notamment les différents contrats de formation en alternance, les modalités et les avantages financiers …

Pin It