Bonjour,

Le jeudi 15 janvier 2010, j’étais présente à l’atelier « le financement de la modernisation et de la mise aux normes d’un établissement touristique » organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie Centre et Sud Manche et plusieurs partenaires. Le tour de table était formé de professionnels, d’experts comptables, d’un des syndicats… Afin de répondre aux attentes des professionnels plusieurs solutions de financement ont été envisagées et détaillées.

Tout d’abord, les financements proposés par OSEO tels que le PPMTR (Prêt Participatif pour la Modernisation et la Transmission de la Restauration), le prêt participatif pour la rénovation hôtelière et le financement bancaire garanti. Les bénéficiaires sont des entreprises appartenant au secteur de la restauration ou de l’hôtellerie crées depuis plus de 3 ans. Les professionnels doivent avoir un projet de rénovation, de modernisation ou d’extension. Ces financements doivent être associés à un financement bancaire puisqu’il est au plus égal à 50% des concours bancaires associés. Des montants minimum et maximum sont à respecter. Le grand avantage du financement proposé par OSEO est l’absence de garantie sur les actifs de l’entreprise, ni caution personnelle du dirigeant. Les durées d’amortissement varient en fonction du financement.

Ensuite, ont été abordés les politiques départementales d’avance remboursable pour l’hôtellerie, l’hôtellerie-Restauration et l’hôtellerie de plein air. Plusieurs conditions sont nécessaires pour l’obtention de cette aide, elle est réservé aux hôtels avec un classement minimum de 2 étoiles après travaux voir 3 étoiles selon les cas. Les critères d’obtention sont différents en fonction de l’emplacement de l’établissement (littoral et agglomérations urbaines ou intérieur).

Afin d’aider les professionnels à prendre une décision, un conseil extérieur est toujours le bienvenu. Le FACIT (le fonds d’aide au conseil et à l’innovation touristique) permet d’aider les professionnels en leur versant une subvention égale à 50% du coût TTC (ou HT pour les assujettis à la TVA) du devis estimatif initial, plafonnée à 8 000€. Un élargissement de cette subvention peut être versé pour un projet spécifique.

Aussi, la mise en accessibilité aux handicapés des établissements touristiques est une priorité pour la région, en conséquent elle a mis en place une aide régionale destiné à aider les professionnels. Le montant de l’aide s’élève à 40% des dépenses HT liées à la mise en accessibilité de l’établissement (limité à 15500€ sur 3 ans). Les demandes peuvent être examinées au cas par cas pour des projets plus importants.

Toute notre équipe CO-PILOTES reste à votre disposition pour toute question éventuelle sur ce sujet.

A bientôt,

Cyndie BRIEN

Pour plus d’informations, contactez moi

CBR blog atelier tourisme CCI

 

Pin It